Phetchaburi, la ville du sourire et des temples troglodytes

visiter-phetchaburi-thailande

Lorsque je suis arrivée pour la première fois dans cette ville des plus paisibles, j’ai été submergée par l’accueil timide mais chaleureux de ses habitants. Avec ses grottes souterraines, ses temples et palais, ses marchés et ses singes, Phetchaburi restera l’un de mes plus gros coups de coeur…

Située dans le nord du golfe de la Thaïlande, Phetchaburi est facilement accessible depuis Bangkok. Surnommée « l’Ayuthaya vivante », elle a conservé de nombreux vestiges datant du XVIIe siècle à l’époque ou elle était un florissant comptoir de commerce entre le Myanmar (Birmanie) et Ayuthaya (l’ancienne capitale de la Thaïlande).

visiter-Phetchaburi-Thaïlande

Ces précieux vestiges expliquent la venue régulière de nombreux étudiants thaïs qui se font un plaisir d’aborder les étrangers occidentaux avec des « Hello » en veux-tu en voilà.

Très peu connue des touristes, cette ville est pourtant une pépite authentique qui mérite largement qu’on la découvre. Et malgré sa petite taille, elle compte assez de sites à découvrir pour s’occuper le temps de deux à trois jours.

Que faire à Phetchaburi ?

– Aller voir les vieilles maisons de négoce en teck dans le centre ville :

Les ruelles du vieux quartier de Phetchaburi vont vous replonger dans la vieille Thaïlande authentique. Ces impressionnantes maisons en teck étaient autrefois des maisons de négoce. Aujourd’hui ces vestiges de l’époque florissante sont tenues par de veilles dames qui vous accueilleront avec de grands sourires pour vous proposer objets vintages, offrandes pour Bouddha et autres objets religieux…

– Aller à la rencontre des singes de Phetchaburi :

Que ce soit sur la route qui mène à Tham Khao Luang ou autour du parc du Palais royal, de nombreux macaques effrontés ont élus domicile à Phetchaburi. Mais méfiez-vous, ces singes n’attendent qu’une chose : vous voler de la nourriture et autres effets personnels. Malgré notre prudence (on nous avait prévenu), mon ami a été la victime de ces petites crapules à poil ! En effet, en essayant de prendre en photo un adorable bébé, un singe adulte lui a sauté dessus pour lui voler (en vain) son appareil photo.

singe-phetchaburi-Thaïlande

Si cette scène restera mon plus gros fou rire de toute ma vie, cela aurait pu mal se terminer : les singes sont parfois porteurs de maladies comme la rage. Alors un conseil, ne vous approchez pas trop près pour ne pas les déranger et rangez lunettes de soleil, appareils photo et sac plastique (qu’ils associent toujours à de la nourriture) dans votre sac. De manière générale, ne donnez pas de la nourriture aux singes car cela pervertit leurs comportements et dérègle l’éco-système.

singe-phetchaburi-Thaïlande
singe-phetchaburi-Thaïlande

– Voir le sanctuaire troglodytique Tham Khao Luang :

Au nord de la ville, cette grotte remplie de stalactites est l’un des plus impressionnants sanctuaires troglodytique du pays. C’est avant tout un lieu de culte où Rama IV se plaisait à pratiquer la méditation.

Après avoir descendu l’escalier raide, on y découvre une ambiance magique et apaisante. Si vous levez les yeux au ciel, vous apercevrez une petite colonie de chauves-souris que l’on entend grincer. Dans la première salle, trône fièrement un magnifique Bouddha (posé par Rama V) qui brille lorsque les rayons du soleil s’infiltrent à travers l’ouverture (en forme de coeur) de la grotte.

temple-troglodyte-Phetchaburi-Thailande

grotte-khao-luang-Phetchaburi-Thailande

En poursuivant la visite, vous découvrirez d’autres salles (3 en tout) avec de nombreuses statues de bouddhas dont celle du bouddha allongé. En tout, c’est plus de 170 bouddhas qui sont installés dans cette grotte où de nombreux thaïs viennent méditer et prier.

Pour ceux qui veulent essayer l’expérience, vous pouvez acheter de l’encens rares (encens pontifical spécial prière) et toutes autres offrandes à Bouddha comme des couronnes de fleurs pour ensuite l’offrir au grand Bouddha et vous asseoir (les pieds en arrière) pour prier ou méditer dans un décor spectaculaire.

grotte-khao-luang-Phetchaburi-Thailande

La visite de la grotte est gratuite mais il vous faudra un peu marcher pour l’atteindre. Sinon des tuk tuk vous proposent de vous déposer au pied de la grotte pour quelques baths.

sanctuaire-troglodytique-Tham-Khao-Luang-Phetchaburii-Thailande

– Voir le sanctuaire troglodytique Tham Khao Luang :

Les amateurs de grottes apprécieront aussi le monastère Tham Khao Bandai-It situé à 2km à l’ouest de la ville. Vous y découvrirez plusieurs grottes transformées en sanctuaires bouddhiques.

– Visiter le Parc historique de Phra Nakhon Khiri :

Dressé au sommet de Khao Wang (qui signifie « colline du Palais »), ce parc historique est un ensemble d’édifices royaux. En effet, le roi Mongkut (Rama IV) y fit construire, en 1859, le Palais royal ainsi que les temples aux alentours en tant que résidence secondaire. Le site comprend ainsi le Palais royal, un petit bijou d’architecture (le Palais est une combinaison harmonieuse d’architectures thaïe, néoclassique occidentale et chinoise), des temples et pagodes, des salles de réception royale et un musée qui présente les effets royaux personnels des rois Rame IV et Rama V. Pour la petite anecdote, si le Palais a été construit en hauteur, c’est pour que le roi puisse assouvir sa passion pour l’astronomie.

parc historique phra nakhon khiri phetchaburi

parc historique phra nakhon khiri Phetchaburi Thailande

Outre les édifices royaux, le site offre à ses visiteurs, une jolie randonnée en pleine nature ainsi qu’une vue imprenable sur Phetchaburi depuis chaque édifice.

parc historique phra nakhon khiri Phetchaburi Thailande

parc historique phra nakhon khiri Phetchaburi Thailande

parc historique phra nakhon khiri Phetchaburi Thailande

Ne soyez pas étonné si vous vous faites photographier autant que les monuments. Lors de notre passage, nous y avions croisés que des groupes scolaires et des touristes thaïlandais qui se faisaient un plaisir de se cacher pour nous prendre en photo. Une fois de plus, cela montre à quel point la petite ville de Phetchaburi est authentique.

parc historique phra nakhon khiri Phetchaburi Thailande

Le site compte deux entrées : celle en face de Th Ratwithi qui permet à ses visiteurs de grimper la colline à pied et de rencontrer les singes sauvages qui y ont élus domicile. De l’autre côté, les plus feignants d’entre nous pourront prendre un funiculaire (40 baths aller-retour en plus du prix de l’entrée du parc qui est de 150 baths) pour rejoindre le haut de la colline.

– Méditer au temple Mahathat Worawihan :

Direction le centre de la ville pour contempler ce temple d’un blanc éclatant au soleil. Ce vieux temple est construit selon le concept Mahayana, c’est-à-dire qu’il possède 5 niveaux de style. À l’intérieur, vous verrez de magnifiques peintures murales colorées qui nous rappellent l’histoire des lieux.

temple Wat Mahathat Worrawihan Phetchaburi Thailande

Lorsque nous y sommes allées, nous étions les seules visiteurs et nous avons pu contempler les nombreuses statues de Bouddha tout autour du temple avec pour seul bruit, les carillons agités avec le vent.

temple Wat Mahathat Worrawihan Phetchaburi Thailande

Nous avons aussi eu la chance de contempler des moines bouddhistes en pleine prière. Et même si la barrière de la langue nous empêche de comprendre le sens des prières, c’est toujours un moment unique d’assister à ce type de cérémonie.

temple Wat Mahathat Worrawihan Phetchaburi Thailande

– Déguster des spécialités thaïes dans les marchés :

Le marché de jour (situé au nord de la tour de l’horloge) et le marché de nuit (à Th Ratwithi) sont fidèles aux marchés thaïlandais. Vous y trouverez toutes les spécialités culinaires du pays à prix mini.

Où manger à Phetchaburi ?

Outre les marchés, deux restaurants ont retenus notre attention pour déguster des plats locaux.

C’est le cas du restaurant Rabieng où nous avons passés d’excellents moments. Situé au bord de la rivière dans un décor atypique, il propose toutes les spécialités thaïes.

Si nous nous sommes régalés, nous avons adorés échanger avec le propriétaire des lieux qui nous a donné pas mal de conseils pour visiter la ville. Clou du spectacle, le propriétaire propose à ses clients de choisir la musique et d’échanger ses connaissances musicales. Français honteux que nous sommes, nous lui avons fait découvrir les « fabuleuses » chansons de Patrick Sébastien. Ce qui nous valu un grand fou rire et quelques danses avec les thaïs présents sur place…

L’autre restaurant que nous avons particulièrement apprécié est le Cucina. Situé dans une petite ruelle cachée, on y mange toutes les spécialités thaïes ainsi que quelques plats d’inspiration italienne. Les serveurs y sont très accueillants et le rapport qualité/prix de la cuisine est excellent.

Où dormir à Phetchaburi ?

Question logement, si, comme moi, vous privilégiez les guesthouses authentiques et à prix accessibles, vous serez séduits par la White monkey Guesthouse. Sa situation centrale vous permettra de visiter la ville sans problème. Les chambres sont grandes et propres et nous avions une salle de bain commune (il y a aussi des chambres avec salles de bains privatives). Le personnel est très agréable et n’hésite pas à vous conseiller pour vos visites. Seul petit hic, il fait très très très chaud dans les chambres alors privilégiez les chambres avec clim !

J’ai également entendu parler du 2N Guesthouse qui est très bien noté !

visiter Phetchaburi Thailande

Et vous, quels sont vos meilleurs souvenirs à Phetchaburi ou en Thaïlande en général ? 🙂

Laisser un commentaire