Elephant Haven Thailand : 2 jours pour s’occuper des éléphants

Elephant-Haven-Thailand

Parce que je voulais absolument voir des éléphants en allant en Asie mais qu’il était hors de question de faire une balade à dos d’éléphant, j’ai trouvé une alternative idéale : participer à la protection de ces pachydermes dans un refuge. Et après avoir été dans une association à Chiang Mai, c’est à Elephant Haven Thailand près de Kanchanaburi que j’ai pu vivre au rythme des éléphants… Voici mon expérience.

Un refuge pour les éléphants maltraités

Elephant Haven Thailand n’a pas toujours été un refuge de protection des éléphants puisque le camp proposait auparavant des balades à dos d’éléphant. Mais depuis août 2015, Saiyok Elephant Park a laissé place à Elephant Haven Thailand avec l’aide et l’initiative de Lek Chailert, fondatrice d’Elephant Nature Park. Une initiative qui permet de rencontrer des éléphants en Thaïlande sans les nuire.

Le camp recueille aujourd’hui 7 éléphantes qui vivent en semi-liberté. Dressées et torturées dans le passé, elles peuvent enfin vivre leur vie tranquillement, manger à leur faim et se faire chouchouter par les anciens mahouts (dresseurs qui sont désormais leurs protecteurs) ainsi que les visiteurs.
Nous nous y sommes rendus en août dernier et c’est avec émotion que je vous raconte notre expérience aux côtés de ces drôles de dames.

elephant-havent-Thailand

 

Dans la peau d’un bénévole

Alors que nous logions dans une petite guesthouse à Kanchanaburi, l’un des membres de l’association est venu nous chercher en mini bus dans le centre de la ville à 8 heures pétante. À peine arrivés, nous nous retrouvons avec l’ensemble des visiteurs (une petite dizaine ce jour là) et nous avons le droit à un briefing pour comprendre les règles de sécurité (bah oui même si les éléphantes ont l’habitude de l’homme, elles restent des animaux sauvages) et connaître le programme de la journée.

Après s’être recouvert de la tête au pied de produit anti moustique (nous sommes en pleine jungle et certains moustiques peuvent transmettre la dengue), on nous embarque à l’arrière d’un camion pour nous emmener dans un champs de bambou un peu plus loin. Nous sommes mis dans le bain directement mais après tout, nous sommes là pour ça.

preparation-nourriture Elephant Haven Thailand

L’équipe du camp nous explique qu’un éléphant mange jusqu’à 200 kilos de nourriture par jour ! Herbes, écorces, fruits et bambous sont les aliments principaux de l’animal et c’est pour le bambou que nous sommes dans le champs. On nous donne haches et machettes pour en couper et c’est parti, nous nous exécutons tous dans la joie et la bonne humeur.
Au retour sur le camp, nous n’en avons pas terminé avec la préparation du petit-déjeuner des éléphants. Nous nous rendons alors dans l’espace cuisine afin de nettoyer et couper pastèques et citrouilles. On y prépare également des boulettes de riz cuit mélangé avec de la citrouille et de la farine.

Lorsque tout le monde a préparé son sceau, les éléphants sont prêts à passer à table.

La première rencontre

Ça y est, c’est LE moment que nous attendons tous : l’arrivée de ces dames. Les 7 éléphants arrivent et s’alignent pour qu’on leur donne leur petit-déjeuner.

refuge Elephant Haven Thailand

Ce n’est pas la première fois que nous en voyons puisque nous avions également fait Elephant Nature Park à Chiang Mai, l’année dernière mais les sensations sont toujours les mêmes : nous sommes impressionnés par leur présence imposante mais aussi par cette majestuosité que nul autre mammifère ne peut égaler.

On s’approche et chacun de nous se dirige naturellement vers l’une des éléphantes pour lui donner ses préparations. Il ne m’a pas fallu longtemps pour avoir ma chouchoute : Tong Koon, c’est la doyenne de la troupe, elle est d’ailleurs plus marquée et plus creusée que les autres (comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous). En donnant à manger à la mamie du groupe, je retrouve les sensations de l’an dernier : le plaisir de donner le repas à la main et de sentir le contact de sa peau.

Tong Koon refuge Elephant Haven Thailand

Le petit déjeuner fini, les éléphants sont libres de se balader dans la forêt et nous de les suivre. Quel sentiment incroyable de se promener en pleine nature avec comme seul bruit, le chant des oiseaux et de voir ces incroyables pachydermes marcher à nos côtés.

ballade avec les élephants Elephant Haven Thailand

Tous à l’eau !

Lors de cette petite promenade matinale, les éléphantes se sont arrêtées pour prendre un bain de boue, cela leur permet de se protéger des piqûres d’insectes et du dessèchement. C’est aussi le temps de la récréation puisque nos demoiselles prennent plaisir à se jeter de la boue et à s’amuser avec des troncs d’arbres (assez impressionnant d’ailleurs!).

bain de boue Elephant Haven Thailand

Puis, c’est le moment tant apprécié des éléphants (le nôtre aussi, on l’avoue) : l’heure du bain ! Et c’est dans la rivière qui entoure le camp que nous allons passer un moment privilégié à les contempler se détendre dans l’eau puis à la rejoindre pour les laver à l’aide de sceaux d’eau.

baignade avec les éléphants Elephant Haven Thailand

Pause touristique

C’est ensuite l’heure du déjeuner végétarien (pour mon grand plaisir) que l’on partage tous ensemble. On se régale et à peine fini, les bénévoles du camp nous propose de découvrir le chemin de fer de la mort : le « death railway ». Il s’agit d’une rail de train sur un pont un bois qui a été construite par les japonais entre Bangkok et Rangoon en Birmanie durant leur occupation lors de la Seconde Guerre mondiale. Le train y passe toujours mais de nombreux thaïlandais et quelques touristes viennent voir cette ligne qui a causé la mort de nombreux civils et prisonniers.

death-railway-kanchanaburi-thailande

death-railway-kanchanaburi-thailande

Retour au camp pour le tea time et le goûter des éléphants ! Durant notre visite, des pastèques ont été coupées pour les éléphants.

Vers 16h, tous les autres visiteurs quittent le camp et nous nous rendons compte que nous sommes les seuls qui dorment sur place.

Le partage dans tout sa simplicité

Nous nous retrouvons donc seuls avec tous les bénévoles et les mahouts qui vivent sur place. Trois d’entre eux nous proposent alors de faire de la bouée dans la rivière. On accepte avec grand plaisir et nous voilà embarqué par le courant de la rivière dans un cadre des plus magiques : une jungle luxuriante, un soleil éclatant, la parade des oiseaux tropicaux… Bref, nous étions en train de vivre un pur (et j’insiste sur le mot pur) moment de bonheur dans la plus grande simplicité avec des thaïlandais ultra heureux d’être avec nous.

bataille-d-eau-elephant-haven-thailand

Après quelques batailles d’eau et un concours de ricochet de haut niveau, nous retournons les pieds sur terre afin de retourner sur le camp et découvrir nos couchettes. On découvre des bungalows avec un matelas au sol et une cabine de douche. C’est rudimentaire mais c’est largement suffisant.
Après une bonne douche, c’est déjà l’heure du dîner et quel dîner… Nous avions l’impression d’être des rois tellement la quantité et la diversité de plats servis nous impressionnaient.

Après manger, nous avons passer la soirée, avec les deux des thaïlandais présents sur le camp, à jouer aux cartes et à discuter de tout et de rien (en anglais of course). Une soirée authentique comme on les adore.

Le lendemain ressemblait au premier : préparation de la nourriture, balade dans la forêt et baignade avec les éléphants. Sauf que ce jour là, je savais que j’allais quitter ce petit paradis…

promenade-avec-les-elephants-refuge-Elephant-Haven-Thailand

Bilan émotionnel :

Je n’ai jamais autant ressenti d’émotions que lors de ces 2 jours. Que ce soit ces instants où je m’asseyais seule dans la forêt pour contempler ma chouchoute dans son milieu naturel ou les moments de rire et de discussion avec les thaïlandais, ces 2 jours resteront gravés à jamais. Et c’est les yeux remplis de larmes que je vais voir une dernière fois Tong Koon et que je dis au revoir à tout le monde.

Si cette expérience vous intéresse :
Rendez-vous sur le site >> elephantnaturepark.org
Et sur la page Facebook >> Elephant Haven Thailand

Et pour avoir un avant-goût de l’expérience, découvrez notre vidéo :

Laisser un commentaire