Comment rencontrer des éléphants en Thaïlande sans leur nuire ?

comment-rencontrer-des-elephants-en-thailande-sans-les-nuire

Vous allez en Thaïlande et vous rêvez de voir des éléphants ? Vous avez entendu que les balades à dos d’éléphants sont controversées mais vous avez quand même envie de rencontrer ces incroyables pachydermes ? Ça tombe bien, je vous propose, dans cet article, des solutions pour rencontrer des éléphants en Thaïlande sans leur causer de tord.

Comme je l’expliquais dans un précédent article, il ne faut surtout pas monter à dos d’éléphant comme le proposent de nombreux circuits touristiques. En effet, si vous aimez les animaux, vous ne cautionnerez pas la face cachée de ces attractions si prisées des touristes. Bien heureusement, il existe des solutions alternatives pour rencontrer des éléphants sans leur causer de tord.

Rencontrer des éléphants dans leurs milieux naturels :

Voir-des-elephants-sauvages-thailande

  • Le Parc nationale de Khao Yai

Classé comme l’un des plus beaux parcs du monde et inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, le Parc nationale de Khao Yai se situe à quelques heures au nord-est de Bangkok à Pak Chong. Cette réserve abrite près de 200 éléphants sauvages mais aussi des singes, pythons, ours, tigres, léopards et plus de 392 espèces d’oiseaux. Outre la faune, vous pourrez y observer l’incroyable diversité de la flore et admirer quelques cascades.

Pour observer les éléphants, je vous conseille de vous rendre sur les routes qui sillonnent le parc car elles comprennent de nombreux de points de vue ainsi que des pierres à lécher qui les attirent tôt le matin ou le soir.
Sinon, vous avez toujours la possibilité de visiter le parc avec un guide qui saura où vous emmener pour avoir le plus de chance de rencontrer ces animaux dans leur milieu naturel.

  • Le Parc national de Kui Buri :

Situé au sud-ouest du parc national de Khao Sam Roi Yot, le Parc national de Kui Buri abrite l’un des plus importants troupeaux d’éléphants sauvages de la Thaïlande (environ 230 éléphants). C’est le parc naturel dans lequel vous serez quasi sûr d’en rencontrer.

Pour observer un troupeau d’éléphants en train de se baigner en pleine jungle, je vous conseille de vous rendre dans les points d’eau proches de la station de Pa Yang qui est équipée de plusieurs plateformes d’observation.
Des treks et des circuits sont également proposés au bureau du parc afin de le visiter avec un guide.

voir-elephants-sauvages-thailande

  • Le Parc national de Kaeng Krachan :

C’est le plus grand parc national de la Thaïlande. Le Parc national de Kaen Krachan se situe à proximité de la station balnéaire de Hua Hin et de la ville de Petchaburi. Cette réserve ultra verdoyante regroupe quelques animaux sauvages comme des éléphants, des singes, des ours ou encore des bovidés sauvages et de nombreuses espèces d’oiseaux (400 espèces ont été recensées).

  • Le Parc national de Khao Sok :

Réputé pour ses impressionnantes formations calcaires et ses cascades, Khao Sok National Park est l’une des forêts tropicales humides les plus anciennes du monde. C’est lors de la saison des pluies que vous aurez peut-être la chance de rencontrer des animaux sauvages comme des éléphants, ours, tigres, rennes, singes, chauves-souris et de multiples oiseaux (300 espèces).

Attention à ne pas vous faire avoir si vous choisissez de visiter le parc avec un treck organisé car la plupart organise des balades à dos d’éléphant…

Rencontrer des éléphants dans des refuges et sanctuaires

voir-elephant-thailande-refuge

Si vous souhaitez rencontrer des éléphants de plus près et si vous avez envie de mettre la main à la pâte, cette solution sera idéale.

Des centres de refuge et de sauvetage ont vu le jour, ces dernières années, pour tenter de sauver un maximum d’éléphants et les sortir de leurs calvaires qu’ils subissent dans les camps touristiques.
Et c’est dans ces centres que vous pourrez rencontrer ces pachydermes sans les nuire. Ces centres de sauvetages ont pour vocation de récupérer des éléphants maltraités et de leur offrir une vie et/ou une retraite en paix.

Si vous vous rendez dans l’un de ces refuges, vous en apprendrez plus sur le mode de vie des éléphants mais aussi sur les conséquences physiques et morales des camps touristiques. Vous pourrez ainsi vous en approcher, leur donner à manger, les laver et vous promener à leur côté sans leur monter dessus !

Voir-des-elephants-en-thailande-refuge
Voici une liste d’associations dans lesquelles vous pourrez donc rencontrer des éléphants au plus près sans leur causer de tord :

  • Elephant Nature Park :

C’est le refuge le plus connu et ce grâce au combat mené par sa créatrice : Lek Chailert. Elephant Nature Park recueille des éléphants blessés et sauvés de mauvais traitements. Il se situe à Mae Taeng (à 60km de Chiang Mai) et propose à ses visiteurs des séjours de 1 jour, 2 jours ou d’une semaine pour ceux qui souhaitent faire du bénévolat.

Sachez que cette association possède aussi un refuge pour chiens qu’ils ont sauvé suite au tsunami qui a frappé la Thaïlande en 2004. Une grande partie des chiens est à l’adoption !

  • Elephant Haven Thaïland :

Sur l’initiative et avec l’aide de Lek Chailert, Elephant Haven Thaïland a vu le jour en 2015 à Sai Yok dans la province de Kanchanaburi. Si ce refuge est beaucoup moins développé que son grand frère (il y a beaucoup moins d’éléphants et moins de structures), il est cependant un havre de paix à taille humaine. Durant 1 ou 2 jours, vous pourrez poser toutes les questions que vous souhaitez aux bénévoles et mahout sur place et passer plus de temps avec les éléphants.

Pour lire mon expérience dans ce refuge, c’est par ici.

voir des éléphants en Thaïlande

voir-des-elephants-Thailand

  • Boon Lott’s Elephant Sanctuary :

Créé en juin 2005 par une anglaise, Katherine Connor, Boon Lott’s Elephant Sanctuary se situe dans le village de Baan Tuek. En plus de vous occuper des éléphants, vous rencontrerez dans le refuge 8 chiens, 5 chats, 2 vaches et une tortue. En général, les visiteurs restent entre 3 et 5 jours mais vous pouvez toujours les contacter pour raccourcir ou prolonger votre séjour. Un conseil, réservez en avance car le calendrier est parfois complet jusqu’à un an d’avance !

  • Wildlife Friends Foundation (WFFT) Elephant Rescue and Education Centre :

C’est un programme de sauvetage d’éléphants qui achètent les animaux utilisés pour mendier, situé à 35 km au nord-ouest de de Cha-am. Il est associé à la Wildlife Friends Foundation Thailand qui recueille des animaux abandonnés et maltraités. Le centre possède 400 animaux : ours, tigres, gibbons, loris, macaques, oiseaux…

Les visiteurs peuvent rendre visite au centre Elephant Rescue and Education Centre le temps d’une journée et pour ceux qui veulent rester plus longtemps, vous pouvez vous y rendre entre 1 semaine à 1 mois.

  • Elephant sanctuary Phuket :

Comme son nom l’indique, ce centre de sauvetage d’éléphants se situe à Phuket. Elephant Sanctuary Phuket a été fondé par M. Montri Todtane, propriétaire d’un camp d’éléphants à Phuket, Lek Chailert, fondatrice d’Elephant Nature Park et Louise Rogerson, fondatrice d’EARS Asia.
Les volontaires pourront y séjourner le temps d’une matinée ou d’une semaine pour chouchouter des éléphants du refuge. 


ATTENTION !

Avant de me rendre à l’Elephant Nature Park de Chiang Mai et à l’Elephant Haven Thailand de Kanchanaburi, j’ai, comme vous, effectué de nombreuses recherches pour rencontrer des éléphants. Malheureusement, j’ai pu constater que de nombreux camps d’éléphants se disent « attentifs » au bien-être de ces pachydermes. Ceci est du marketing car ces camps proposent bien souvent des balades à dos d’éléphant ainsi que des spectacles (éléphants qui jouent au basket, qui font de la peinture…). Boycottez-les car les balades à dos d’éléphant et les spectacles sont TOUJOURS synonymes de maltraitance.

La liste des refuges que j’ai donné, ci dessus, est garantie sans promenades et sans spectacles alors il ne vous reste plus qu’à choisir celle qui vous conviendra le plus…

voir-elephants-en-thailande

Laisser un commentaire