15 choses à savoir avant de visiter la Thaïlande

conseils voyage thailande

Bonnes manières, pièges et arnaques, rituels religieux et spirituels… Voici 15 choses à savoir si vous partez en voyage en Thaïlande. Une check list qui m’aurait moi-même évité quelques situations gênantes…

  1. Le respect de la royauté :

Ne critiquez JAMAIS la famille royale. D’autant plus que la Thaïlande est en deuil depuis la mort de son roi, le 13 octobre 2016. En effet, un simple post Facebook peut être punissable pour crime contre la monarchie et peut vous rendre passible d’emprisonnement.

  1. Le bouddhisme :

Le bouddhisme est pratiqué par 95% des Thaïs. Et comme dans tous pays, il est important de respecter la religion et ses rituels. Pour rentrer dans un temple, déchaussez-vous et portez une tenue respectueuse (Femmes et hommes se doivent de couvrir épaules et genoux). Les temples les plus touristiques mettent à disposition des sarongs à leurs entrées si vous n’en avez pas. Une fois à l’intérieur, ne parlez pas trop fort et agenouillez-vous (si vous le souhaitez) les pieds vers l’arrière.

Dans les rues, vous pourrez régulièrement observer des mini temples que l’on appelle « maisons aux esprits » qui ont pour vocation de « purifier » le terrain pour que les bons esprits veillent sur ses habitants. Elles s’accompagnent souvent d’offrandes (nourriture, boissons, couronnes de fleurs, encens…). Il ne faut, bien entendu, pas y toucher.

Mon souvenir gênant : dans un magasin à Koh Phangan, mon meilleur ami a eu la merveilleuse idée de mettre son doigt dans un verre de lait posé sur la caisse en pensant qu’il s’agissait d’une bougie. Il s’agissait en fait d’une offrande à Bouddha… Je vous laisse imaginer le regard noir de la thaïlandaise qui tenait la boutique…

bouddhisme-thailande

  1. Ne jamais toucher un moine si vous êtes une femme :

Les filles, oubliez les photos collées serrées à un moine, la femme n’a pas le droit d’être en contact physique avec les moines bouddhistes. Que ce soit dans un temple, dans la rue ou les transports, vous ne devez ni les toucher ni vous asseoir à côté.  

Pour la petite anecdote : lors de ma visite au Wat Pho à Bangkok, un moine avec lequel nous avons échangé n’a accepté de faire une photo avec moi, qu’à condition que je sois située à un mètre de lui. Dans la continuité, il a demandé à mon ami de lui passer son portable pour ensuite me le donner car il souhaitait me montrer quelque chose mais ne pouvait pas me le donner directement…

rencontre moine bouddhiste Thailande

  1. Ne jamais pointer du doigt ou pointer ses pieds vers quelqu’un :

Montrer du doigt ou du pied quelque chose ou quelqu’un est signe d’irrespect en Thaïlande. En effet, le pied est la partie du corps que les thaïlandais considèrent comme la plus sale. À l’inverse, la tête est la partie du corps la plus précieuse, il ne faut donc jamais toucher la tête ou les cheveux d’un thaïlandais.

  1. Ne portez pas de chaussures en intérieur :

Lorsque vous êtes invités chez des Thaïs ou si vous entrez dans un magasin, un restaurant ou un temple, déchaussez-vous car cela est signe que vous laissez les impuretés de l’extérieur… à l’extérieur !

  1. Les arnaques des tuk-tuk :

Je retiens votre attention d’abord sur le fait que tous les taxis et tuk-tuk ne vous arnaquent pas automatiquement et qu’il est possible de voyager sans rencontrer de problème. Mais vous devez rester vigilant car il arrive que des chauffeurs de tuk-tuk vous rabattent et vous proposent des prix défiant toute concurrence sur des attractions touristiques ou dans des bijouteries. N’acceptez surtout pas, ces chauffeurs peuvent être employés et touchent des commissions s’ils arrivent à vous vendre quelque chose.  Autre conseil, fixez bien le prix pour l’ensemble des passagers avant la course quitte à faire répéter le chauffeur plusieurs fois car certains taxis et tuk-tuk n’hésitent pas à dire que le prix donné au départ était individuel.

Concernant les taxis, préférez les takis meter et demandez de mettre en marche le compteur. De manière générale, si un thaïlandais vous rabat dans la rue pour vous vendre quelque chose, méfiez-vous.

arnaque-tuktuk-thailande

  1. Attention à la drogue :

Douces ou durs, n’en achetez pas, n’en transportez pas et n’en consommez pas en Thaïlande. La législation thaïe est très sévère concernant la drogue. Vous pouvez facilement passer par la case prison à cause de quelques grammes de cannabis. Si un thaï vous propose de la drogue dans la rue ou sur la plage, refusez car ils sont, pour la plupart, au service de la police. 

  1. Ne faites pas de topless ou de nudisme :

Les thaïlandais sont très pudiques. Pudiques de leurs sentiments et de leurs corps. J’ai rarement vu des Thaïs se baigner. Évitez donc le topless et le nudisme. Cela pourrait les choquer. De la même manière, ne vous montrez pas trop affectifs en public.

Je me souviens lors de mon passage à Chang Mai, nous nous étions rendus dans un lac local où il n’y avait que des thaïs, nous étions les seuls à nous baigner et tout le monde nous regardait avec curiosité…

  1. Ne pas parler politique avec un thaï :

Si il y a bien un sujet que les thaïlandais évitent en public et surtout avec des étrangers, c’est la politique. Et au vue des tensions et des nombreuses manifestations à ce sujet, ils risqueraient de mal le prendre si vous vous montrez insistant pour en savoir plus sur le sujet.

parler-politique-thailande

  1. Ne roulez pas en scooter sans casque

Tout d’abord, il serait inconscient de conduire un scooter en Thaïlande si vous n’avez pas d’assurance. En effet, c’est l’un des pays où il y a le plus d’accidents de la route. Je suis bien placée pour le savoir car lors de la visite de mes parents, ils ont eu un accident. Et heureusement qu’ils portaient un casque car je peux vous dire que cela n’a pas été de tout repos. Alors même s’il est tentant de conduire un scooter sans casque, pensez aux conséquences ! De la même manière, ne cherchez pas à traverser les routes n’importe comment !

  1. Tout ou presque se négocie en Thaïlande

Sur les marchés ou dans les magasins…  Si vous aimez négocier, vous allez aimer le faire dans les zones les plus touristiques car c’est là que vous aurez le plus de marche de main d’œuvre. Plus vous vous éloignez des villes, moins vous pourrez le faire.  Gardez tout de même en mémoire que le coût de la vie en Thaïlande est largement inférieur au nôtre alors n’abusez pas de la négociation.

Attention cependant, le prix des bus, trains et celui des taxis (dans certaines villes) sont fixes et ne peuvent pas être négociés (c’est la cas notamment des taxis en sortant de l’aéroport de Bangkok).

négocier en Thaïlande

  1. Ne pas dépasser les dates de visa

Ne déconnez pas avec ça, la police de l’immigration prend ce sujet très au sérieux. Non seulement, ça peut vous coûter cher (500 bath par jour de retard) mais en plus si vous ne pouvez pas payer, vous pouvez aller en prison et vous pouvez même être interdit de Thaïlande pendant un moment. Je pense notamment à ce jeune britannique, Gavin Topley qui a passé une semaine dans une prison thaïlandaise après s’être vu refuser son entrée au Vietnam à cause d’une simple tache sur son passeport.

  1. Ne pas jeter le papier toilette dans la cuvette

Les canalisations thaïlandaises ne sont pas des plus sophistiquées.  Pour ne pas les boucher, il faut donc s’habituer à jeter votre papier toilette à la poubelle et non pas dans la cuvette. La plupart des toilettes thaïlandais sont d’ailleurs équipés d’une douchette pour éviter d’utiliser du papier. Enfin, ne vous attendez pas à voir des toilettes avec chasse d’eau partout, il faudra parfois utiliser un sceau d’eau pour tirer la chasse à l’ancienne ! 😉

  1. Ne buvez pas de l’eau n’importe où

L’eau du robinet en Thaïlande n’est généralement pas potable. Assurez-vous d’avoir toujours de l’eau en bouteille avec vous. Inutile d’aller à l’extrême, pour me brosser les dents par exemple, je n’utilisais pas de l’eau en bouteille et je n’ai jamais été malade…

Boire de l'eau en Thaïlande

  1. Ne jamais s’énerver avec un thaï

Pour finir, ne soyez pas agressif et ne vous énervez jamais avec un thaïlandais, il aura toujours raison et saura toujours se faire entourer (les thaïlandais sont très solidaires entre eux lorsqu’il le faut). En général, il vaut mieux préférer la négociation que la confrontation. De nombreux farangs (français et étrangers en thaï) en ont déjà fait les frais. Et puis, ce serait dommage de s’énerver avec des personnes qui ont tout le temps le sourire, n’est-ce pas ? 

ne jamais s'énerver avec un thaï

Laisser un commentaire